Un fonctionnement parfait

Comme tous les objets, un poêle à granulés a besoin d’attentions particulières, de petites précautions et de gestes qui lui permettront de rester longtemps en “ pleine forme ” et de fonctionner indéfiniment au maximum de ses performances.

Mais que doit donc faire l’utilisateur qui a installé chez lui un produit à combustion solide?

L’un des principaux facteurs de fonctionnement d’un poêle réside dans les conditions d’installation, et c’est pour cela que les aspects dimensionnels, du parcours et d’isolation du conduit d’évacuation ne doivent pas être négligés mais confiés à un personnel spécialisé garantissant le travail effectué et responsable en cas de dysfonctionnement.

Un autre aspect qui revêt une importance fondamentale est celui des granulés utilisés, qui a déjà été traité de façon approfondie dans plusieurs articles mais qu’il convient de mentionner à nouveau. Humidité, résidus, pureté, ne sont que quelques-uns des aspects qui ne doivent jamais être négligés lors du choix du combustible, et ceci parce que des granulés de mauvaise qualité entraînent inévitablement une mauvaise combustion, qui encrasse le foyer et le conduit d’évacuation, et entraînent un rendement faible ainsi que, dans certains cas, le blocage de la vis sans fin et de l’ensemble du système de chargement.

En outre, en vue d’une combustion optimale, et outre la qualité des granulés, il est indispensable de disposer d’un rapport optimal entre la quantité de combustible et l’oxygène nécessaire à sa combustion, qui est défini air comburant.

L’air comburant est aspiré à l’intérieur du foyer par la dépression créée par l’expulsion des fumées, un concept qui peut sembler complexe aux profanes mais qui se trouve à la base du fonctionnement d’un foyer; majeure est la capacité d’expulsion des fumées de la combustion, et majeure est la quantité d’oxygène qui traverse les conduits et aboutit au-dessous du brasier pour alimenter la flamme.

Il est donc évident que maintenir la propreté de ces “ passages ” est fondamentale au bon fonctionnement d’un produit à granulés et que préserver l’efficacité de ces conduits exige quelques précautions.

Une fois par jour, deux fois parfois selon l’intensité d’utilisation, l’utilisateur doit dégager les orifices du brasier des résidus de combustible au moyen du goupillon métallique fourni, retirer les cendres accumulées dans le tiroir et, une fois par semaine, retirer la paroi postérieure du foyer et aspirer les orifices du circuit des fumées pour les dégager et les nettoyer.

Enfin, une fois par an, prévoir l’intervention d’un technicien agréé pour le nettoyage du conduit, du ventilateur et du collecteur de passage des fumées, ainsi que le contrôle de toutes les garnitures, afin d’éviter toute entrée d’air parasite à l’intérieur du foyer.

De petites précautions et attentions, un peu de travail, qui permettent de disposer d’un poêle en parfait état de fonctionnement et de pouvoir donc jouir de sa chaleur durant de nombreuses années.


 


 


Share |
Site piloté avec la solution PowerBoutique